Le contrôle technique 2018 en quelques points.

Le contrôle technique est obligatoire pour tous les véhicules depuis le 1er Janvier 1992, l’objectif principal étant le renforcement de la sécurité sur les routes. Zoom sur les modifications prévues en 2018.

Tout savoir sur le futur contrôle technique

L’objectif premier du contrôle technique est de renforcer la sécurité pour réduire la mortalité routière. Il permet ainsi de vérifier le bon fonctionnement des organes de sécurité. Le contrôle technique participe également à la préservation de l’environnement puisqu’il permet de maintenir un parc de véhicules plus respectueux des normes en vigueur et de contrôler les émissions polluantes.

Décryptage du changement de normes du contrôle technique en 2018 en quelques questions.

Pourquoi changer le contrôle technique en 2018 ?

Le changement du contrôle technique en 2018 est le résultat d'une directive Européenne, transposée au niveau national. L'Europe s'est fixé l'objectif de réduire de 50% le nombre de tués sur les routes d'ici 2020.

L'harmonisation du contrôle technique sur une portée Européenne est donc indispensable car il s'agit d'un des outils fondamentaux de sécurité routière et de protection de l'environnement.

À partir de quand changera le contrôle technique 2018 ?

La date est posée au 20 mai 2018. Les sociétés de contrôle technique ont ainsi le temps de se former aux nouvelles dispositions.

Quels éléments vont changer dans le contrôle technique 2018 ?

Jusqu'à maintenant, le contrôle technique propose deux résultats : Valide ou Contre-visite. À partir du mois de mai, le nouveau contrôle technique en proposera un 3ème : Critique.

Ce nouveau diagnostic, qui heureusement reste rare aujourd'hui, sanctionnera les véhicules dont l'état représente un danger imminent pour la sécurité routière et l'environnement. Dans ce dernier cas, le véhicule sera autorisé à circuler jusqu'à la fin de la journée et aura un délai de 2 mois pour faire la contre-visite (identique à aujourd'hui).

Le nombre de point de contrôle va-t-il augmenter ?

Effectivement, le nombre de points de contrôle passera de 124 points à 131 points. Cette augmentation de points de contrôle, accompagnée du niveau Critique, peut amener jusqu'à 600 défauts contre 413 aujourd'hui.

La durée du contrôle va-t-elle augmenter ?

Mathématiquement oui. En raison d'un plus grand nombre de points de contrôle mais aussi de la nouvelle démarche d'évaluation de la dangerosité d'une défaillance plutôt que la constatation, le temps du contrôle technique va augmenter et très certainement dépasser les 40 minutes comme c'est le cas aujourd'hui.

Quel sera le prix du CT suite à la nouvelle réglementation ?

Pour le moment, il reste une incertitude à ce niveau. Cependant, de nombreux éléments laissent à penser que le tarif sera revu à la hausse :

  • un contrôle plus approfondi,
  • un temps d'intervention plus long,
  • des techniciens plus formés (avec un bac pro mécanique au minimum contre un CAP aujourd'hui),
  • et la liberté de fixer les tarifs dans ce secteur.

N’hésitez pas à prendre contact avec l’un de nos garages automobiles en Normandie pour vous renseigner.

Contacter le groupe Decharenton

ATTENTION ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En poursuivant sur ce site, vous signifiez votre accord avec cet usage. En savoir plus

J'ai compris